Please reload

Posts Récents

Le Rêve de Talia lance un nouvel appel à projet.

04/16/2019

1/6
Please reload

Posts à l'affiche

Centre oscar Lambret de Lille

Interview avec Mme Sylvie Mercier- Centre Oscar Lambret

Le Rêve de Talia a décidé de financer un projet original présenté par l’unité pédiatrie, adolescents et jeunes adultes du Centre Oscar Lambret pour améliorer la prise en charge de symptômes de fin de vie (douleur, anxiété et dyspnée) des patients..

 

 

 

 

Nous avons rencontré Sylvie Mercier Cadre Unité pédiatrie, adolescents et jeunes adultes au Centre Oscar Lambret & Présidente du GIPPOPH (groupe infirmier et para médical en oncologie pédiatrique et hématologie)

 

Virginie Wiart Monger, Sylvie Mercier et Cindy Hanocq – de l’unité Pédiatrie Oscar Lambret Sylvie Mercier, pourriez-vous nous décrire votre unité de soins au Centre Oscar Lambret ?

L’unité pédiatrie, adolescents et jeunes adultes  du Centre Oscar Lambret dispose de 10 lits d’hospitalisation et d’une aile d’hôpital de jour. Elle est animée par 4 Onco-pédiatres et 12 infirmières, mais aussi d’une enseignante spécialisée, d’un éducateur spécialisé, d’une psychologue, d’une assistante sociale, d’une art-thérapeute et d’un éducateur médico-sportif.

Elle accueille environ 90 nouveaux patients par an atteints de cancer (tumeurs solides).

Le taux de guérison est de plus de 75%, et le service assure des consultations de suivi, ce qui permet de voir les enfants grandir et progresser. Cependant, malgré les progrès des traitements et de la recherche contre le cancer, 20 à 25% des patients traités seront pris en charge pour des soins palliatifs et un accompagnement de fin de vie.

 

Quelle est votre approche pour la prise en charge de la douleur des enfants, adolescents et jeunes adultes ?

Notre équipe est toujours à la recherche du « plus » qui permettra de faire les soins dans les meilleures conditions.

Pour les enfants en soins palliatifs, la douleur prend une place importante, les enfants sont très médicalisés, et notre rôle est d’essayer d’apporter une réponse complémentaire et non médicamenteuse à certains symptômes dont la douleur.

Le Rêve de Talia a choisi de financer votre projet « de séances de stimulations multi sensorielles » pour l’enfant, l’adolescent  et le jeune adulte en soins palliatifs. Pourriez-vous nous expliquer quel en est le but ?

Au-delà de l’approche médicamenteuse, nous voulions avoir une approche complémentaire par les soins de support. Nous souhaitions proposer à ces patients des séances de stimulations multi-sensorielles en déplaçant dans leur chambre la « malle à sens » afin de créer un espace de détente. L’objectif de l’équipe étant d’aider à maintenir la meilleure qualité de vie possible.

Comment se déroule la séance, et de quoi est composée cette « malle à sens » ?

« La Malle à sens » pourra être emmenée dans la chambre de l’enfant, l’adolescent ou le jeune adulte en soins palliatifs et ainsi créer un univers basé sur le relationnel et le sensoriel à travers diverses stimulations. La stimulation des différents sens se fera grâce à la musique, les odeurs, les variations lumineuses, le toucher thérapeutique…

Cette nouvelle forme d’approche va permettre à l’équipe soignante d’apporter détente et bien être et ainsi permettre au patient de devenir acteur de ses choix, de ses envies, de l’éloigner en pensées de l’univers médicalisé et donc de faciliter sa communication avec le soignant et/ou sa famille.

Pourriez-vous détailler les outils de cette malle ?

L’espace de stimulations multi sensorielles sera créé avec le matériel suivant :

  • Pour le toucher : des séances de toucher thérapeutique seront initiées grâce aux différentes balles proposées (balles tactiles, balles émotions, soleil à toucher, massage sonore, soleil à toucher et à écouter, chien thérapeutique, poupée…).

La manipulation des fibres optiques pourra développer le sens du toucher associé à celui du visuel.

  • Pour l’ouïe : un système de lecteur CD permettra de diffuser de la musique relaxante toujours selon les goûts du patient.

 

  • Pour le visuel : une colonne à bulles interactive ainsi qu’un projecteur d’images permettront de créer un aménagement harmonieux  de couleurs dans la chambre. La lumière pourra être évolutive, grâce à des variations de couleurs, des éclairages de couleurs se reflétant sur les murs.   La projection d’images thématisées vers des  univers comme le ciel, l’espace, des aurores boréales… ou certains thèmes comme la famille, les amis pourront être une invitation aux échanges donc à la communication intra familiale ou/et entre le patient et les soignants.

 

 

  • Pour l’olfactif : une borne olfactive va permettre une diffusion de senteurs relaxante grâce à certaines huiles essentielles (lavande, bois cendré, menthe poivrée, orange).

L’aromathérapie a une visée thérapeutique car elle peut permettre aux patients d’accéder à un état de sérénité et de détente.

 

Quelle sera la durée de chaque séance et qui les dispenseront ?

La durée de chaque séance sera de 20 Mn à 1 Heure, selon les souhaits de l’enfant, et elles pourront être renouvelées plusieurs fois par semaine.

Les séances seront menées par des infirmières expertes (5 ans d’expérience) formées à l’écoute active et à la reformulation.

 

Pensez-vous évaluer l’impact de la malle multi-sensorielle sur les enfants ?

Oui, il nous semble important de d’évaluer l’impact de cette approche sur la douleur, l’anxiété, la dyspnée (difficulté à respirer)

Nous observerons et enregistrerons pour chaque patient les critères tels que la respiration, la douleur (échelles évaluation), la souplesse des articulations, une tendance à l’endormissement, l’état du patient (paisible, souriant, angoissé, tendu, agité, communicant…)

 

Merci Sylvie Mercier, Le Rêve de Talia est très heureux de contribuer à ce projet. Nous reprendrons contact avec vous pour obtenir des nouvelles sur la mise en place effective de la « malle à sens » dans le service.

 

Share on Facebook
Share on Twitter